Interview de Jean THOMAS, joueur pro à Colomiers

Pur produit columérin, Jean THOMAS est à 22 ans un joueur professionnel épanoui qui mène de front un double projet intéressant : carrière de sportif professionnel et étudiant ingénieur à l’INSA. Depuis quelques mois, il est parrain de Rebonds! et donne de son temps pour les jeunes accompagnés par l’association. Rencontre…

photo-groupe

Jean, entouré des jeunes du Suivi Rebonds!

Jean, peux-tu nous présenter ton parcours personnel, sportif, scolaire ?
J’ai 22 ans et je suis né à Clermont-Ferrand. J’ai commencé le rugby très tôt à l’âge de 6 ans à Colomiers où je continue d’évoluer.
Je fais partie de l’effectif professionnel de Colomiers depuis maintenant 3 ans en tant que 3ème ligne aile. En parallèle, je suis en 4ème année d’école d’ingénieur à l’INSA de Toulouse. Je me spécialise en ingénierie des systèmes, soit dans l’optimisation des systèmes mécaniques et électroniques.

Peux-tu nous décrire une de tes journées type ?
Mes journées sont essentiellement dictées par mon planning rugbystique. Les entraînements ont lieu presque toutes les matinées de la semaine et c’est aussi souvent le cas de mes cours à l’INSA qui passent alors au second plan. Une journée type se compose souvent d’une matinée au club avec séance vidéo, entraînement séparé (pour travailler les touches par exemple), entraînement collectif et séance de musculation. Après un repas au club, je vais en cours l’après-midi quand il y en a, puis j’essaie de me mettre à jour des matinées de cours que j’ai manquées grâce notamment à l’aide de mes camarades.
Je prends parfois le temps de me reposer un peu au cours d’une sieste pour récupérer de l’entraînement du matin.

Comment as-tu connu l’association Rebonds! ?
C’est Florian Soncourt, éducateur sportif à l’association, qui était un de mes préparateurs physiques à Colomiers et qui m’a fait connaître Rebonds!. Il m’a expliqué en quoi consistait l’association et il m’a proposé de rencontrer les jeunes, de leur parler et c’est comme ça que je me suis retrouvé parrain.

Pourquoi as-tu accepté de parrainer l’association ? En quoi cela consiste pour toi ?  jt-1
Je suis toujours content de rendre service et de donner un peu de plaisir aux gens d’une manière générale. Quand Florian m’a proposé le parrainage, j’étais donc naturellement intéressé. Cela ne représente que peu de contrainte de temps, ce qui était ma seule peur par rapport à mon double projet, alors j’ai accepté. Pour moi ce rôle de parrain, c’est une manière de faire profiter les jeunes de l’association de ma jeune expérience avec une proximité d’âge qui facilite le contact. C’est aussi essayer de les faire rêver d’une certaine manière. C’est assez nouveau pour moi mais je me rends compte que nous pouvons impressionner certains jeunes qui sont content de pouvoir nous rencontrer et échanger avec nous.

Quel regard portes-tu sur les actions d’éducation et d’insertion mises en place par l’association ?
Je trouve que l’idée de base de cette association est excellente, je suis persuadé que c’est un des meilleurs moyens de grandir, de se développer pour profiter d’une belle vie.
Je suis encore au stade de la découverte de l’association mais je suis fier de la parrainer parce qu’elle transmet des valeurs qui sont importantes pour moi et que je partage.

As-tu pensé à ce que tu aimerais faire après le rugby ? 
Bien sûr! Je sais que le rugby ne peut être que provisoire et je suis donc bien conscient de l’importance de l’après carrière. Je suis en formation d’ingénieur et je commence à voir où mes études me mènent. Je vais bientôt effectuer des stages en entreprise pour cibler les secteurs qui m’intéressent le plus mais je me dirige vers de la modélisation de systèmes mécaniques en tant qu’ingénieur, voire à gérer un projet et des hommes à plus long terme. Si je suis déçu par mes stages en entreprise, il est possible que je me lance dans l’enseignement, cela pourrait vraiment m’intéresser.

 

Articles Récents

Réagir à cet article