Créé en 2009, l’Essai au Féminin vise à favoriser l’éducation et l’insertion des jeunes filles de quartiers sensibles toulousains par l’intégration dans un club de rugby. Cette intégration permet de mettre en place un accompagnement individualisé dans leur parcours de vie. 

Ce projet a pour origine un constat de l’équipe en septembre 2008. Rebonds! initie à l’époque, à travers des cycles éducatifs rugby 1200 garçons et 800 filles. Malgré un attrait similaire pour la pratique, les filles ont plus de difficultés à s’intégrer en club (freins culturels, structuration des clubs, représentations…). Il n’y avait à la rentrée de septembre 2008 qu’une seule fille qui jouait en club. Rebonds! a donc voulu rétablir un équilibre en mettant en place un projet adapté qui visent leur bonne intégration en club de rugby. Aujourd’hui, elles sont 30 à être licenciées dans l’un des 50 clubs partenaires de l’association.

571 jeunes filles ont participé aux séances de l’Essai au Féminin au cours de l’année 2019 : 408 sur Toulouse Métropole, 31 dans le Gers et 132 dans l’Hérault. 70% d’entre elles résident en Quartiers Politique de la Ville (QPV).

Le projet se déroule en plusieurs étapes et fait intervenir plusieurs personnes ressources (éducatrices socio-sportives, relais locaux féminin) afin de favoriser l’accessibilité à la pratique du rugby pour les jeunes filles de quartiers.

Rebonds! organise également un événement avec l’USEP 31, sous la forme d’un tournoi féminin regroupant les filles de CE2, CM1 et CM2 des écoles élémentaires ayant suivi un cycle éducatif rugby en temps scolaire, péri ou extrascolaire. En 2019, 280 filles y ont participé.

En 2012, l’Essai au Féminin a été récompensé par l’Agence Pour l’Education par le Sport dans la cadre de l’appel à projet régional “Fais-nous rêver”.

MARJORIE MAYANS

Marjorie MAYANS, marraine de l’Essai au Féminin
Joueuse internationale de rugby à XV et à VII, licenciée au Blagnac Rugby Féminin (BRF) en Haute-Garonne.

DSC_0789