L’interview Rebonds! : Antonin MARET, éducateur socio-sportif

RENCONTRE AVEC ANTONIN MARET, EDUCATEUR SOCIO-SPORTIF A L’ASSOCIATION REBONDS!

Depuis sa création en 2004, l’association Rebonds! a la volonté de sécuriser le parcours professionnel de ses salariés et leur montée en compétences. Antonin Maret a réalisé une mission en service civique volontaire en 2012, puis il a été embauché en CDI en emploi d’avenir en tant qu’éducateur socio-sportif dès 2013. Fort de ses compétences et de son savoir-faire, Antonin prend dès la rentrée de septembre 2016 de nouvelles responsabilités : il sera en charge du développement territorial de Rebonds! sur le département du Gers. 

Peux-tu décrire ton parcours professionnel et sportif ?Photos équipe R! a
J’ai 25 ans. Après avoir obtenu mon BAC S, je me suis orienté en STAPS pour pouvoir faire professeur d’EPS. J’ai obtenu ma Licence “Entrainement Sportif” option rugby, puis j’ai décidé en suivant de chercher du travail et de me pencher sur le concours d’ETAPS (Educateur Territorial des Activités Physiques et Sportives). Finalement, je suis arrivé a Rebonds! en 2012.

Concernant mon parcours sportif, j’ai joué au rugby jusqu’en cadet à l’Isle en Dodon puis à Lombez-Samatan. A la fin de mes années « cadet »je suis parti un an au centre de formation d’Auch avant de retourner à Lombez-Samatan pendant 6 ans. Cette année, j’entame ma troisième saison au Sporting Club de Rieumes qui évolue en Fédérale 3.

Comment es-tu arrivé à l’association Rebonds!  ?
Suite à ma Licence STAPS, je souhaitais entrer dans le monde du travail et passer le concours ETAPS.  Mon père, ancien directeur de la SEGPA du collège Lalande (Rosa Parks), avait travaillé avec Rebonds! et c’est d’ailleurs comme ça que j’ai connu l’association. Je lui ai demandé s’il avait toujours des contacts et s’ils étaient en période de recrutement. J’ai postulé sur une mission en service civique volontaire en tant qu’éducateur socio-sportif qui a duré 10 mois. 
A la suite de ce SCV, l’association m’a proposé un contrat sous forme d’emploi d’avenir en CDI. Cela a permis a Rebonds! d’obtenir une aide à l’emploi pendant 3 ans et cela m’a aussi permis d’acquérir de nouvelles compétences grâce aux formations que j’ai pu faire, notamment le BAFD (Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur).  Mon emploi d’avenir prendra fin en octobre prochain et mon contrat basculera sur un contrat classique en CDI.

DSC_0751En quoi consiste le métier d’éducateur socio-sportif à Rebonds! ?
Nous sommes éducateurs socio-sportifs. Nous avons donc deux casquettes : la casquette sportive et la casquette sociale.
Pour le côté sportif, nous mettons en place des cycles éducatifs rugby. Nous intervenons dans les écoles essentiellement des quartiers politique de la ville de Toulouse du CE2 au CM2. On intervient aussi au niveau des collèges (EREA, SEGPA), des structures spécialisées (ITEP, IME, …) et des structures péri et extrascolaire.
Pour mettre en place ces cycles éducatifs rugby, nous nous appuyons sur le référent pédagogique afin de travailler sur des problématiques éducatives de la classe.  Nous accordons une importance particulière à la co-animation des séances avec le référent pédagogique.
Pour le côté social, pendant les cycles éducatifs, il arrive qu’un jeune vienne nous voir pour pratiquer le rugby. On en discute d’abord tous les deux puis avec le référent pédagogique. En fonction des problématiques du jeune, nous allons faire une orientation s’il n’y a pas de problématique particulière, ou une intégration en club s’il y a un besoin d’accompagnement particulier afin de l’aider dans son quotidien. L’intégration consiste à suivre et aider le jeune et sa famille dans leur parcours de vie pour résoudre diverses problématiques d’ordre social, sanitaire, éducatif…
Pendant l’intégration, la première étape est de se présenter et de présenter l’association Rebonds! au jeune et à sa famille. La deuxième étape est de lui trouver un club et qu’il s’y sente bien. Enfin quand le côté sportif est assimiler nous allons commencer a créer du lien entre la famille, l’école et le rugby.
Aussi, nous organisons pendant les vacances scolaires, des stages, des séjours et des chantiers d’insertion pour les jeunes que nous accompagnons. Cela représente plus de 80 jeunes à l’année.
Nous sommes également en charge de projets spécifiques et nous mettons en place des événements en fin d’année pour chaque type de public que l’on touche pour clôturer l’année.

Peux-tu nous expliquer de quels projets tu es référent et en quoi il consistent ?DSC_0597
J’organise les Rencontres Régionales Inter-ITEP depuis maintenant 3ans. C’est un évènement qui se déroule au mois de mai et qui est ouverte à tous les ITEP de la région. Cela permet à certains de découvrir l’activité rugby, de finaliser l’année par une journée ou même de préparer les jeunes au Challenge National Inter-ITEP que Rebonds! co-organise depuis 11 ans au mois de juin. Cela permet de continuer a créer du lien avec ses structures et de valoriser les jeunes et les éducateurs pour leur travail durant toute l’année.
Je m’occupe aussi du Parcours Sport Animation qui est un dispositif d’insertion sociale et professionnelle des jeunes qui permet l’obtention d’une pré-qualification dans le domaine de l’animation et du sport. Ce projet est destiné aux jeunes âgés de 17 à 25 ans en difficulté sociale, rupture scolaire et isolés dans leur situation, mais marqués par la volonté de découvrir le monde de l’animation et du sport. Nous organisons des modules préparatoires qui permettent aux jeunes de se remobiliser et de construire leur parcours professionnel et de découvrir le monde du travail. Cela maintenant 3 ans que je suis référent du Parcours Sport Animation. C’est ma dernière année de référence car je vais prendre d’autres responsabilité dès le début de l’année scolaire 2016.

Rebonds! se développe dans l’Ariège, le Comminges et prochainement dans le Gers. Peux-tu nous en dire plus ?
Etant donné que le projet de Manon André sur le développement de Rebonds dans le Comminges et l’Ariège fonctionne bien depuis maintenant 2 ans, je me suis dit : « pourquoi pas le Gers ? ». Comme j’y habite et que je connais bien ce département et ses problématiques, j’ai demandé à Jules SIRE (Directeur) si cela pouvait être envisageable.
Le Conseil d’Administration a validé la démarche. On s’est donc lancé sur une étude diagnostic du territoire au premier semestre 2016 pour être convaincu que le projet soit pertinent. Les conclusions de l’étude étant positives et Rebonds! souhaitant se développer à l’échelle de la grande région, il a été décidé de mettre en place les premières actions Rebonds! dans le Gers dès la rentrée 2016

Articles Récents

Réagir à cet article