“Au contact” #11 Erik Gueritault

“ Au contact ” #11

Administrateur, Trésorier adjoint, chargé de partenariat bénévole, Erik Gueritault fait figure de véritable couteau suisse chez Rebonds!. Après une longue carrière dans le privé, notamment en tant que directeur régional de Vinci Energie, Erik est à présent disponible et prêt à mettre toute son expertise au service du développement de Rebonds!.

Comment avez-vous rencontré Rebonds! ?

J’ai rencontré Rebonds! en 2011. Mon fils jouait alors au rugby à Muret, c’est là que j’ai rencontré une des salariées de Rebonds!, qui était très investie dans le club. Le projet m’a tout de suite parlé et au fil des discussions j’ai décidé de rejoindre l’aventure !

Quelle profession exercez-vous actuellement ? En quoi cela facilite-t-il votre action en faveur de l’association ?

Je suis pré-retraité, et c’est vrai que c’est une situation qui facilite mon bénévolat car j’ai plus de temps à consacrer à Rebonds!.  Avant ça, j’étais directeur régional chez Vinci, donc avec un emploi du temps assez chargé et beaucoup de déplacements, ce qui laissait moins de temps à mon engagement associatif.
On voit des rapprochements entre Rebonds! et Vinci tout d’abord sur les valeurs d’ouverture que prônent les deux structures notamment vers plus de mixité. Quand j’étais chez Vinci je travaillais dans la branche de l’énergie et du bâtiment, plus particulièrement dans les lots techniques, c’est à dire dans tout ce qui est énergie au sens large, de la toute petite énergie, aux
télécommunications et jusqu’à l’installation électrique…. Dans ce secteur on a toujours recherché la mixité, et ce depuis l’après guerre, depuis l’arrivée des travailleurs immigrés qui ont permis de reconstruire la France et ses infrastructures, rendant la mixité naturelle avec le temps. Vinci c’est encore un lieu où on peut trouver des PDG, des directeurs, issus de la mixité et qui sont arrivés en haut de l’échelle. Il n’y a pas que des diplômés, on laisse la place aux gens qui n’ont pas eu toutes les chances au départ de leurs vies.

Diriez-vous que Rebonds! fait aussi écho à vos propres valeurs ?

Complètement, moi même je suis issu des cités de banlieue parisienne et durant mon enfance le rugby m’a donné toutes les valeurs pour grandir sereinement et me préparer à la vie d’adulte. Ça m’a notamment encouragé à continuer les études. Au fil du temps j’ai eu la démonstration de l’importance du sport pour la jeunesse, prenons l’exemple d’un club comme Massy qui prend en charge des jeunes dans les cités et les pousse à atteindre des niveaux internationaux ou à devenir des chefs d’entreprise, je trouve ça formidable ! C’est d’ailleurs sur ces valeurs là que je me suis très vite retrouvé avec Sanoussi DIARRA, le co-fondateur de Rebonds!.

Quels sont vos différents rôles au sein de l’association ? 

Je suis administrateur et trésorier adjoint. Je suis plus particulièrement mobilisé sur le sujet des partenariats privés. Très vite, ça a été une interrogation : comment développer les partenariats privés ? Et donc il a fallu encourager les grands groupes, mais aussi les plus petites entreprises à soutenir Rebonds! en mettant en avant les valeurs de l’association notamment. Ces derniers temps, on remarque de plus en plus l’importance des valeurs pour mesurer l’attractivité d’une entreprise. Les jeunes notamment, sont très attachés aux engagements de l’entreprise qu’ils rejoignent. Je pense qu’il y a bien un intérêt à développer ce partenariat entre le privé et Rebonds!, partenariat qui permettra à Rebonds! d’être pérenne, de pouvoir embaucher et ainsi apporter toujours plus aux publics. Qu’est-ce qui vous encourage à réaffirmer vos engagements aux côtés de R! ? Les gens que j’y trouve, la ferveur avec laquelle ils mettent en œuvre toutes les actions de rebonds! auprès des publics. Quand on se rend dans les bureaux on retrouve une ambiance extraordinaire, cette association me semble être quand même une sacrée équipe, il n’y a qu’à voir le peu de turn over, c’est rare que les gens restent aussi longtemps au même poste. Et puis aussi tous les membres du bureau, les administrateurs et les administratrices, qui sont des gens de valeur. Je me retrouve là, je me sens bien avec ces gens là et c’est ce qui fait la qualité d’une association comme Rebonds!.

Parlons maintenant de votre rôle dans la recherche et la pérennisation des partenariats, comment définiriez-vous
votre action ?

Au départ, le plus facile pour moi, c’était de solliciter mon réseau au sein de Vinci. J’ai la chance d’être un peu reconnu grâce à  mes liens dans l’entreprise, et d’être resté en contact avec des gens qui partagent souvent les mêmes valeurs que moi et donc les  valeurs de l’association par extension. La plupart des anciens collègues avec qui j’échange jouent le jeu car ils savent que chaque donation est directement utilisée pour l’insertion sociale d’un jeune ou pour accompagner un jeune dans sa recherche d’emploi ! Par la suite on a très vite su qu’il fallait mettre en place un process qui irait au-delà de faire appel à des donations. Il fallait aussi que Rebonds! amène quelque chose à l’entreprise, sans notions de prestation cependant. C’est là qu’en consultant les ressources intra-associatives on s’est rendu compte que Rebonds! peut amener son expertise sur la RSE, en aidant les entreprises à bâtir des argumentaires pour répondre à des appels d’offres, ou encore des documents internes sur les engagements de la structure.Cette relation donnant-donnant qui s’installe, permet d’impliquer également les salariés de l’entreprise partenaire qui peuvent proposer leur soutien aux équipes de Rebonds! sur les tournois ou encore ouvrir leurs services pour des visites de jeunes.
Enfin, je dirais que l’objectif est de pérenniser les financements de Rebonds!, en commençant par demander aux entreprises de s’engager réellement, en impliquant des donations significatives qui auront un réel impact sur l’action de Rebonds! auprès des publics. Les entreprises peuvent aussi s’engager durablement, en signant des partenariats de plusieurs années afin d’apporter de la sérénité et une vision long-terme à la vie associative de Rebonds!.

Articles Récents

Réagir à cet article